18 juillet 2017  |  Pour la Science  |  Lee Billings

Lors d’une conférence à Venise, qui s’est tenue jeudi 6 juillet, des physiciens ont annoncé avoir découvert une nouvelle sorte de particule lourde dans l’expérience LHCb (Large Hadron Collider beauty), au CERN à Genève.

10 juillet 2017  |  Futura Sciences  |  Laurent Sacco

Une nouvelle particule vient d’être mise en évidence au Cern grâce aux données collectées par le détecteur LHCb. Il s’agit d’un baryon. Prédit de longue date par le modèle standard, celui-ci n’en est pas moins exotique : il contient deux quarks lourds et possède deux fois la charge électrique du proton...

6 juillet 2017  |  AFP  | 

Cette nouvelle particule, baptisée "Xicc++", est constituée de trois quarks, les plus petites briques de matière connue. "C’est une particule très lourde et instable", explique à l’AFP Matthew Charles du Laboratoire de physique nucléaire et de hautes énergies (LPNHE) du CNRS, à l’université Pierre-et-Marie-Curie qui a participé aux recherches.

1er juin 2017  |  Ouest-France (avec agences)  | 

Le CERN (organisation européenne pour la recherche nucléaire) a inauguré, ce mardi, le Linac 4, un accélérateur linéaire. L’outil qui sera associé au LHC, le plus grand accélérateur de particules déjà présent sur le site de Genève, lui permettra de délivrer des mesures plus précises aux scientifiques effectuant des recherches sur les particules et la formation de l’univers.

24 mars 2017  |  futur.arte.tv  | 

Aux portes de Genève, sur la frontière franco-suisse, le CERN est le plus grand laboratoire européen regroupant des scientifiques de toutes nationalités. Là se trouve le LHC, le plus grand accélérateur de particule au monde. Ce qu’on recherche et expérimente ici devrait nous amener à mieux comprendre la théorie du big bang. Visite avec Tania Chytil.

17 mars 2017  |  Libération  |  Camille Gévaudan

Dans l’accélérateur de particules enterré sous la frontière franco-suisse, le détecteur CMS, à qui l’on doit la découverte du boson de Higgs, va pouvoir « photographier » les collisions de particules avec une plus grande précision.

6 mars 2017  |  Next INpact  |  Sébastien Gavois

Le Grand collisionneur de hadrons, qui est « le plus grand et le plus puissant accélérateur de particules du monde » selon le CERN, subit une « opération à cœur ouvert ». But de la manœuvre, remplacer son trajectographe à pixels par un modèle de deuxième génération.

16 février 2017  |  Le Figaro  |  Tristan Vey

Depuis 2012, l’accélérateur de particules européen surpuissant n’a plus réalisé de découverte majeure.

16 février 2017  |  Le Figaro  |  Tristan Vey

LE LHC est par essence une machine évolutive. Après avoir entamé en 2010 ses premières collisions de haute énergie à 7 TeV (mille milliards d’électronvolts, une unité qui quantifie la violence potentielle des collisions), il a redémarré à 13 TeV en 2015 après deux ans d’arrêt et une première mise à jour majeure. Il pourrait monter en l’état à 14 TeV avant 2018, l’énergie prévue lors de son design, sur décision des opérateurs, en fonction des besoins de la communauté.

20 décembre 2016  |  France Culture - Émission "La Méthode scientifique"  |  Nicolas Martin

Qu’est-ce l’antimatière ? Quelle histoire pour sa découverte ? Où est-ce qu’on en trouve (ou pas) ? Qu’est-ce que cela implique pour la physique d’aujourd’hui ? Quels usages ?

Avec
Marc Lachièze-Rey chercheur CNRS au laboratoire Astroparticule et cosmologie (APC, CNRS/Université Paris Diderot/CEA/Observatoire de Paris) et Marco Zito, physicien des particules au CEA.

et un reportage avec interview de Matthew Charles, enseignant-chercheur à l’Université Pierre et Marie Curie dans l’expérience LHCb au sein du Laboratoire de physique nucléaire et des hautes énergies (LPNHE, CNRS/Université Pierre et Marie Curie/Université Paris Diderot)

Plan du site  |   Contacts  |  Mentions Légales  |  Crédits  |  Accessibilité  |  Flux RSS