18 décembre 2009
Fin d’année en beauté pour le LHC

Genève le 18 décembre. Le Grand collisionneur de hadrons a terminé en beauté, le mercredi 16 décembre, sa première campagne d’exploitation complète. Les collisions à 2,36 TeV enregistrées depuis le week-end dernier ont établi un nouveau record mondial et ont constitué un succès pour l’accélérateur de particules le plus puissant du monde. Le LHC a maintenant été mis au repos. Il redémarrera en février 2010 après un court arrêt technique en vue de collisions à plus haute énergie et du lancement du programme de recherche principal.

Le LHC a fait circuler ses premiers faisceaux de l’année 2009 le 20 novembre (lire aussi), donnant ainsi le coup d’envoi à une phase de mise en service avec faisceaux remarquablement rapide. Les premières collisions ont été enregistrées le 23 novembre (lire), et un record mondial d’énergie de faisceau a été établi le 30 novembre (lire). Après ces moments marquants, les équipes ont procédé à une phase de mise en service systématique de l’accélérateur ; puis, une période prolongée de prise de données a permis d’alimenter les expériences. Au cours des deux dernières semaines, les expériences LHC ont enregistré plus d’un million de collisions de particules, dont les données ont été réparties dans le monde entier, via la grille de calcul LHC, en vue de leur analyse.

(Lire ici pour en savoir plus sur le bilan des expériences et de la grille de calcul)

Un arrêt technique est nécessaire pour préparer le LHC à un fonctionnement à plus haute énergie en 2010. Avant le début de la période d’exploitation de 2009, toutes les mesures nécessaires avaient été prises pour faire fonctionner la machine jusqu’à une énergie de collision de 2,36 TeV. Pour pouvoir exploiter le LHC à plus haute énergie, il faut des intensités plus élevées dans les circuits des aimants du LHC, ce qui impose des contraintes plus rigoureuses pour les nouveaux systèmes de protection de la machine, qui doivent être prêts pour cette étape. On procédera en janvier aux travaux de mise en service en vue d’énergies plus élevées, ainsi qu’aux adaptations du matériel et des logiciels des systèmes de protection qui se sont révélées nécessaires durant la période d’exploitation de 2009. L’expérience CMS profitera de cet arrêt pour améliorer une partie de son système de refroidissement par eau.

Restez connectés

Suivez les avancées du LHC sur twitter à http://twitter.com/cern_fr.
Vous trouverez plus de photos, de vidéos et les dernières informations à l’adresse suivante http://press.web.cern.ch/press/lhc-first-physics/ et sur la page dédiée de ce site : http://lhc-france.fr/collisions.

style="text-decoration:none;"
onmouseover="return addthis_open(this, '', '[URL]', '[TITLE]');"
onmouseout="addthis_close();"
onclick="return addthis_sendto();"><img
src="http://s7.addthis.com/static/btn/sm-plus.gif"
width="16" height="16" border="0" alt="Share" /> Partager cette page

pour en savoir +
Plan du site  |   Contacts  |  Mentions Légales  |  Crédits  |  Accessibilité  |  Flux RSS